Lockheed Martin X-44 MANTA

  • Projet expérimental américain des années 1990 destiné à étudier la poussée vectorielle sur un avion de combat démuni d’empennage.

    Dans les années 1990, la NASA désire étudier la possibilité de manœuvrer un avion de combat uniquement à l’aide de la poussée vectorielle. Cette solution offrirait l’avantage de rendre inutile les empennages et les surfaces mobiles, ce qui permettrait d’augmenter d’autant plus la furtivité. À cette époque, le F-22 Raptor vient d’être déclaré vainqueur de la compétition ATF (Advanced Tactical Fighter) de l’USAF et est en phase de développement final. La NASA propose donc à Lockheed Martin de travailler sur ce projet qui pourrait bénéficier des travaux effectués sur le Raptor.

    Cet avion de recherche est désigné X-44 MANTA, de l’acronyme "Multi-Axis, No-Tail Aircraft". Lockheed Martin reprend une très grande partie des composants du F-22, entre autres les parties avant et médiane du fuselage. Sa propulsion reste assurée par les deux réacteurs côte-à-côte équipés de tuyères à poussée vectorielle. Les ailes ont une forme proche du Delta. Leur plus grand volume permet d’emporter plus de carburant, augmentant ainsi le rayon d’action de l’appareil. Sans dérive ni empennages, le roulis, tangage et lacet sont contrôlés par des buses, situées sur les ailes et le fuselage, et qui expulsent de l’air comprimé prélevé au niveau des compresseurs des réacteurs.

    Le X-44 MANTA étant considéré comme un avion de combat futur potentiel et il est demandé qu’il garde l’avionique, les systèmes électroniques et les soutes à armement du F-22. Il peut ainsi emporter, en plus de son canon de 20mm en interne, des missiles air-air à court et moyenne portée, ainsi que des bombes guidées et des missiles air-sol en soute. Des points d’emport sous les ailes permettent également l’utilisation de réservoirs de carburant auxiliaires largable et un armement plus important, au détriment de la furtivité et des performances.

    Le premier vol du MANTA est prévu aux environs de 2007. Mais malgré un certain intérêt manifesté par l’USAF et la NASA, le projet est abandonné aux alentours de l’an 2000, avant qu’un prototype ne soit construit. Durant toute la durée du programme, le X-44 MANTA est toujours resté un projet "expérimental", son industrialisation ne semblant n’avoir jamais été sérieusement envisagée.

    Par la suite, la désignation X-44 a refait surface avec un autre appareil de Lockheed qui n’a aucun rapport avec le MANTA. Ce système de drone sans empennage et à fuselage profond désigné X-44A est utilisé dans le développement de drones plus perfectionnés pour la société, comme le RQ-170 "Sentinel" par exemple.


    Versions :
    X-44 : Version initiale du projet de chasseur sans empennage, dérivé du F-22.


    Utilisateurs militaires :
    Aucun.


    Caractéristiques et performances :
    Equipage : 1
    Longueur : 19 m
    Envergure : 13,55 m
    Hauteur : 5 m
    Masse à vide : 14'500 kg
    Masse maximale au décollage : 25'000 kg
    Moteurs : deux turboréacteurs Pratt & Whitney F119-PW-100
    Vitesse max haute altitude: 2'500 km/h
    Plafond opérationnel : 15'000 m
    Distance franchissable : 3'200 km
    Armement : un canon de 20mm en interne ; des missiles air-air à court et moyenne portée ; des bombes guidées et des missiles air-sol en soute ou sous des points d’emports sous les ailes et le fuselage.



    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_X-44_MANTA

    https://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1965

    https://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/x-44.htm

    https://history.nasa.gov/monograph31.pdf

    https://aviationweek.com/combat-aircraft/more-details-emerge-about-lockheed-martin-s-pioneering-x-44a

    https://www.secretprojects.co.uk/threads/lockheed-martin-x-44.2401/
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer