Jaffe/Swearingen SA-32T

  • Prototype d’avion d’entraînement turbopropulsé américain des années 1980.

    Le SA-32T est développé dans les années 1980 par Ed Swearingen, à partir de son avion à moteur à pistons Swearingen SX300. Selon son concepteur, il doit adapté à la formation des pilotes, tant civils que militaires.

    La structure du SA-32T est principalement métallique, mais le capot-moteur, une partie des ailes et la queue sont construits en matériaux composites. Pour renforcer la cellule, l’épaisseur du revêtement est augmentée de 50%. L’instructeur et l’élève-pilote sont assis côte-à-côte dans le cockpit et sont protégés par une verrière démunie de montant qui leur offre une excellente visibilité. Il est également possible, à la demande du client, d’installer des sièges éjectables. Le turbopropulseur Allison 250-B17D, situé dans le nez, entraîne une hélice tractrice tripale et rejette les gaz chauds par deux sorties situées sous le nez. Les ailes basses cantilevers sont effilées et à flux laminaire ce qui, selon le constructeur, devrait lui donner des qualités de vol et une maniabilité semblables à celle d’un jet. L’empennage conventionnel est muni d’une dérive en flèche. Le train d’atterrissage de type tricycle est escamotable.

    En 1988, les droits de productions sont vendus à Jaffetech Industries, une nouvelle société dirigée par Douglas Jaffe créée dans le but de commercialiser le SA-32T, ainsi qu’une version purement militaire pouvant être armée et désignée A-32T Raider.

    Un prototype de SA-32T effectue son premier vol le 31 mai 1989, quelques semaines avant d’être présenté au salon aéronautique du Bourget à Paris. Il est ensuite proposé à l’USAF pour remplacer ses anciens avions d’entraînement Cessna T-37 Tweet, ainsi qu’à la RFA (République Fédérale d’Allemagne) et à la Turquie. Selon le constructeur, de nombreux autres clients potentiels, civils et militaires, s’intéressent à l’appareil.

    En 1990, une version équipée de sièges en tandem est également proposée.

    N’obtenant finalement aucun contrat, Jaffetech Industries abandonne le développement du SA-32T en 1992, mais le prototype continue à voler durant encore plusieurs années.


    Versions :
    SA-32T : Version initiale.

    A-32T : Version militarisée pouvant être armée permettant d’effectuer des entraînements de tir ou des missions d’appui au sol.


    Utilisateurs militaires :
    Aucun.


    Caractéristiques et performances prévues SA-32T :
    Equipage : 2
    Longueur : 6,86m
    Envergure : 7,43m
    Hauteur : 2,37m
    Surface alaire : 6,64m2
    Masse à vide : 708kg
    Masse maximale au décollage : 1’179kg
    Capacité des réservoirs de carburant internes : 330L
    Moteurs : un turbopropulseur Allison 250-B17D de 310kW
    Vitesse max basse altitude: 534km/h
    Vitesse de croisière : 507km/h
    Vitesse de décrochage : 122km/h
    Vitesse ascensionnelle : 19m/s
    Plafond opérationnel : 7’600m
    Distance franchissable : 1’778km
    Facteurs de charge limite : +6 /- 6G



    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Jaffe/Swearingen_SA-32T_Turbo_Trainer

    https://www.flightglobal.com/pdfarchive/view/1988/1988%20-%200403.html

    https://www.flightglobal.com/pdfarchive/view/1988/1988%20-%200918.html

    https://www.flightglobal.com/pdfarchive/view/1989/1989%20-%201983.html

    https://www.secretprojects.co.uk/threads/jaffe-aircraft-sa-32t-turboprop-military-trainer.22266/

    https://www.google.ch/search?q=Jaffe/Swearingen+SA-32T&hl=fr&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjLpovN3fXiAhViTBUIHXGHBQk4ChD8BQgQKAE&biw=1338&bih=854#imgrc=1EzivrO295Fz1M
    :
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer