Douglas XB-19

Rappels

  • Catégorie : Prototype
  • Constructeur : Douglas drapeau du pays
  • Premier vol : 27 juin 1941
  • Production : 1 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Le 5 février 1935, l'USAAC lança le projet XBLR (Experimental Bomber, Long Range) afin d'étudier les caractéristiques de vol et les techniques nécessaires pour aboutir à un bombardier géant. Boeing proposa le XBLR-1 (futur XB-15), Douglas le XBLR-2 (futur XB-19) et Sikorsky le XBLR-3. L'appareil devait donc être clairement un banc d'essai. Ces désignations furent données par l'USAAC le 9 juillet 1935. Le programme échut à Douglas en mars 1936, après inspection des maquettes et le rejet du XBLR-3.

L'appareil devait pouvoir emporter 36000 livres de bombes sur 2000 miles. Il fut le premier bombardier à disposer d'un train tricycle. Il s'agissait d'un quadrimoteur à ailes basses, dotés de moteurs XV-3420-1 de 1600 hp à 24 cylindres, remplacés par des Wright R-3350 de 2000 hp dès le 2 novembre 1936. Il emportait 10350 US gallons de carburant et 37100 livres de bombes. Sa construction était entièrement métallique. C'est en 1936 qu'il fut redesigné XB-19. La décision de construire un prototype (unique) ne fut prise que le 19 novembre 1937, après que le budget ne soit alloué.

Les études furent longues et coûteuses, au point que Douglas envisagea franchement d'abandonner le projet le 30 août 1938. Le gouvernement dépensa 1,4 millions de dollars et Douglas 4 millions. L'USAAC persévéra, mais l'appareil devint obsolète bien avant son premier vol. Jusqu'à présent secret, il fut dévoilé au public en 1940. Le prototype, immatriculé 38-471, fut construit à Santa Monica.

Celui-ci vola pour la première fois le 27 juin 1941 entre les mains du Major Stanley Umstead. Il était alors le plus gros avion du monde et le resta jusqu'en 1946, avec l'arrivée du B-36. Deux mois auparavant, la compétition qui allait opposer le XB-35 au XB-36 avait été lancée.

Douglas effectua trente heures de vols d'essais avant de le remettre à l'USAAC en octobre 1941. D'abord en gris métal, il reçut un camouflage après l'attaque de Pearl Harbor et un armement de bord. Il fut transféré à Wright Field en 1942, hors d'atteinte des Japonais.



En 1943, les moteurs Wright R-3350, trop peu puissants, furent remplacés par des Allison V-3420-11 à 24 cylindres, développant 2600 hp : l'appareil reçut alors la désignation XB-19A. Des hélices quadripales remplacèrent les hélices tripales. Les tests terminés, il fut alors utilisé par l'USAAF comme avion de transport jusqu'au 17 août 1946, date de son dernier vol.

Il fut alors stocké à Davis-Monthan. En juin 1949, il fut ferraillé. L'USAF envisageait bien de le sauvegarder, mais n'avait pas les moyen de le conserver : son musée n'existait pas encore. Seuls deux de ses pneus principaux furent conservés, l'un à Hill AFB et l'autre au musée de l'USAF à Dayton. Malgré tout, il permit de défricher la voie qui allait mener aux B-29 et B-36.

Versions

  • Douglas XB-19 : Prototype avec les moteurs Wright R-3350.
  • Douglas XB-19A : Prototype remotorisé avec des Allison V-3420-11 : servit au transport pendant la deuxième guerre mondiale.

Sur le forum…

  • Texte de remplacement :

    Le 5 février 1935, l'USAAC lança le projet XBLR (Experimental Bomber, Long Range) afin d'étudier les caractéristiques de vol et les techniques nécessaires pour aboutir à un bombardier géant. Boeing proposa le XBLR-1 (futur XB-15), Douglas le XBLR-2 (futur XB-19) et Sikorsky le XBLR-3. Ces désignations furent données par l'USAAC le 9 juillet 1935. Le programme échut à Douglas en mars 1936, après inspection des maquettes et le rejet du XBLR-3.

    L'appareil devait pouvoir emporter 36000 livres de bombes sur 2000 miles. Il fut le premier bombardier à disposer d'un train tricycle. Il s'agissait d'un quadrimoteur à ailes basses, dotés de moteurs XV-3420-1 de 1600 hp à 24 cylindres, remplacés par des Wright R-3350 de 2000 hp dès le 2 novembre 1936. Il emportait 10350 US gallons de carburant et 37100 livres de bombes. Sa construction était entièrement métallique. C'est en 1936 qu'il fut redesigné XB-19. La décision de construire un prototype (unique) ne fut prise que le 19 novembre 1937, après que le budget ne soit alloué.

    Les études furent longues et coûteuses, au point que Douglas envisagea franchement d'abandonner le projet le 30 août 1938. Le gouvernement dépensa 1,4 millions de dollars et Douglas 4 millions. L'USAAC persévéra, mais l'appareil devint obsolète bien avant son premier vol. Jusqu'à présent secret, il fut dévoilé au public en 1940. Le prototype, immatriculé 38-471, fut construit à Santa Monica.

    Celui-ci vola pour la première fois le 27 juin 1941 entre les mains du Major Stanley Umstead. Il était alors le plus gros avion du monde et le resta jusqu'en 1946, avec l'arrivée du B-36. Deux mois auparavant, la compétition qui allait opposer le XB-35 au XB-36 avait été lancée.

    Douglas effectua trente heures de vols d'essais avant de le remettre à l'USAAC en octobre 1941. D'abord en gris métal, il reçut un camouflage après l'attaque de Pearl Harbor et un armement de bord. Il fut transféré à Wright Field en 1942, hors d'atteinte des Japonais.

    En 1943, les moteurs Wright R-3350, trop peu puissants, furent remplacés par des Allison V-3420-11 à 24 cylindres, développant 2600 hp : l'appareil reçut alors la désignation XB-19A. Les tests terminés, il fut alors utilisé par l'USAAF comme avion de transport jusqu'au 17 août 1946, date de son dernier vol.

    Il fut alors stocké à Davis-Monthan. En juin 1949, il fut ferraillé. L'USAF envisageait bien de le sauvegarder, mais n'avait pas les moyen de le conserver : son musée n'existait pas encore. Seuls deux de ses pneus principaux furent conservés, l'un à Hill AFB et l'autre au musée de l'USAF à Dayton. Malgré tout, il permit de défricher la voie qui allait mener aux B-29 et B-36.


    La fiche sur le site


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Douglas_XB-19


    <!– l –><a class="postlink-local" href="http://forum.aviationsmilitaires.net/viewtopic.php?f=37&t=1772
    ">viewtopic.php?f=37&t=1772</a><!– l –>

    http://en.wikipedia.org/wiki/Douglas_XB-19


    http://www.air-and-space.com/Douglas%20XB-19.htm


    http://www.nationalmuseum.af.mil/factsheets/factsheet.asp?id=2489


    http://www.aviastar.org/air/usa/douglas_b-19.php


    http://www.daveswarbirds.com/usplanes/aircraft/xb-19.htm


    http://www.joebaugher.com/usaf_bombers/b19.html
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • bonjour
    un petit 3 vues
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le XB-19 devait répondre à un programme de bombardier à long rayon d'action (BLR -Bomber Long Range).
    Débuté en pleine WWII, ce programme se révéla extrêmement couteux en terme de développement pour la firme Douglas, qui tenta de mettre un terme à ce programme mais, l'USAAF entendait bien que ce projet soit mené à terme et, elle somma l'avionneur d'aller au bout du développement pour tester le prototype du XB-19.
    Le premier vol de cet appareil à lieu le 27 Juin 1941, soit plus de trois ans après la demande de l'USAAF, ce qui constitue pour l'époque un retard énorme.
    Le XB-19 se révèle être un appareil dépassé lors des tests, pour donner un ordre d'idée, à la même époque le XB-36 (futur B-36 Peacemaker) est déjà à un stade avancé de son développement.
    En 1943, les moteurs R-3350 Wright sont remplacés par des Alisson V-3420.

    A l'issue des tests le XB-19, dont le programme est abandonné, sera converti en avion cargo, il sera utilisé dans cette fonction jusqu'en 1949 avant d'être ferraillé.

    Le XB-19 en chiffres:

    Equipage: 18 membres (en version bombardier)

    Longueur: 40.2 m
    Envergure: 64.6 m
    Hauteur: 13.0 m
    Surface alaire: 417 m²

    Masse à vide: 63,500 kg
    Masse maxi: 72,000 kg
    Masse maxi au décollage: 74,400 kg

    Motorisation: 4× moteur Allison V-3420-11 V24 de 2 600 cv
    Vitesse maximum: 426 km/h
    Vitesse de croisière: 266 km/h
    Rayon d'action: 6 800 km
    Distance franchissable: 12 500 km
    Plafond pratique: 12 000 m
    Vitesse ascensionnelle: 3.3 m/s


    Armement (prévu):
    5× mitrailleuses de 12.7 mm
    6× mitrailleuses de 7.62 mm
    2× canon de 37 mm
    8 480 kg de bombes

    Sources:
    Wikipédia
    National Museum of USAF
      Lien   Revenir ici   Citer