Nord-Aviation Nord 500 Cadet

Rappels

  • Catégorie : Appareil hybride
  • Constructeur : Nord-Aviation drapeau du pays
  • Premier vol : 23 juillet 1968
  • Production : 1 appareils construits (cellules neuves)
  • Missions : Essais en vol

Historique

Le Nord Aviation N.500 Cadet était un ADAV expérimental monoplace des années 1960. Il s'agissait en réalité d'un convertible biturbine, comme le CL-84 canadien ou le XC-142 américain contemporains.

Il semble que le Nord 500 ait été conçu et construit sur fonds privés, mais d'autres sources indiquent qu'il a été construit sous contrat avec le CEV et ce à la demande des forces armées. Ces dernières voyaient le convertible remplacer les hélicoptères et avions de transport de l'époque (H-34 et Noratlas) dans des missions de transport.

Il fut présenté au public pour la première fois sous forme de maquette au salon du Bourget en 1965. Il était propulsé par deux turbines Allison de 320 hp (des T63-A5A ou 250-C18 selon les sources), actionnant 2 hélices à 5 pales de 1,5 mètre de diamètre. Ces hélices étaient carénées et placées sous de courtes ailes, lesquelles pivotaient de 90° lors du passage du vol vertical au vol horizontal. La cabine était pourvue d'un siège éjectable. Le fuselage était construit entièrement en métal. Le train d'atterrissage, tricycle, ne se rétractait pas.

2 exemplaires furent construits. Le premier fut terminé au printemps 1967 et destiné aux essais statiques. Il fut également exposé au salon du Bourget la même année. Le second, qui reçut l'immatriculation F-WOFM, effectua son vol inaugural le 23 juillet 1968. Il était alors piloté par Armand Jacquet et resta attaché au sol. Transféré au CEV pour les essais en vol, il y reçut le nom de "Cadet".

Le Nord 500 n'avait pas de commandes mécaniques : le contrôle se faisait sur l'inclinaison et la poussée, à l'aide de 4 vannes à la sortie des carènes. Ces dernières étaient actionnées électriquement. En fait, son instabilité naturelle le faisait décoller de biais. Il ne vola qu'une fois sur 175 km, et ce après un décollage classique. Le Nord 500, dont la vitesse maximale prévue était de 218 mph, n'alla jamais jusqu'à la transition. Ils furent testés par l'ONERA en soufflerie, pendant 3 mois en 1969.

Une version plus puissante (Allison 250-C20 de 370 hp) et dotée de commandes hydrauliques fut envisagée, mais tout effort sur le programme cessa en 1971, peu après la fusion avec Aérospatiale. L'armée lui préféra finalement le SA 330 Puma et le financement fut interrompu, le programme devenant trop onéreux.

Exemplaires

Nord-Aviation Nord 500 Cadet Prototype.

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 250 kg (2 756 lbs)
  • Masse à vide : 768 kg (1 693 lbs)
  • Hauteur : 3,05 m (10,007 ft)
  • Envergure : 6,14 m (20,144 ft)
  • Longueur : 6,58 m (21,588 ft)

Équipage

  • Équipage : 1

Performances

  • Vitesse maximum : 350 km/h (217 mph, 189 kts)
  • Vitesse de croisière : 298 km/h (185 mph, 161 kts)
  • Distance franchissable : 175 km (109 mi, 94 nm)
  • Plafond opérationnel : 1 250 m (4 101 ft)
  • Rapport puissance/masse maxi au décollage : 0.38 kW/kg
  • Rapport puissance/masse à vide : 0.62 kW/kg

Motorisation

Sur le forum…

  • La fiche sur le site

    Il faudra se contenter d'un plan 3-vues et d'une vidéo.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Nord Aviation N.500 Cadet était un ADAV expérimental monoplace des années 1960. Il s'agissait en réalité d'un convertible biturbine, comme le CL-84 canadien ou le XC-142 américain contemporains.

    Il semble que le Nord 500 ait été conçu et construit sur fonds privés, mais d'autres sources indiquent qu'il a été construit sous contrat avec le CEV et ce à la demande des forces armées. Ces dernières voyaient le convertible remplacer les hélicoptères et avions de transport de l'époque (H-34 et Noratlas) dans des missions de transport.

    Il fut présenté au public pour la première fois sous forme de maquette au salon du Bourget en 1965. Il était propulsé par deux turbines Allison de 320 hp (des T63-A5A ou 250-C18 selon les sources), actionnant 2 hélices à 5 pales de 1,5 mètre de diamètre. Ces hélices étaient carénées et placées sous de courtes ailes, lesquelles pivotaient de 90° lors du passage du vol vertical au vol horizontal. La cabine était pourvue d'un siège éjectable. Le fuselage était construit entièrement en métal. Le train d'atterrissage, tricycle, ne se rétractait pas.

    2 exemplaires furent construits. Le premier fut terminé au printemps 1967 et destiné aux essais statiques. Il fut également exposé au salon du Bourget la même année. Le second, qui reçut l'immatriculation F-WOFM, effectua son vol inaugural le 23 juillet 1968. Il était alors piloté par Armand Jacquet et resta attaché au sol. Transféré au CEV pour les essais en vol, il y reçut le nom de "Cadet".

    Le Nord 500 n'avait pas de commandes mécaniques : le contrôle se faisait sur l'inclinaison et la poussée, à l'aide de 4 vannes à la sortie des carènes. Ces dernières étaient actionnées électriquement. En fait, son instabilité naturelle le faisait décoller de biais. Il ne vola qu'une fois sur 175 km, et ce après un décollage classique. Le Nord 500, dont la vitesse maximale prévue était de 218 mph, n'alla jamais jusqu'à la transition. Ils furent testés par l'ONERA en soufflerie, pendant 3 mois en 1969.

    Une version plus puissante (Allison 250-C20 de 370 hp) et dotée de commandes hydrauliques fut envisagée, mais tout effort sur le programme cessa en 1971, peu après la fusion avec Aérospatiale. L'armée lui préféra finalement le SA 330 Puma et le financement fut interrompu, le programme devenant trop onéreux.




    https://en.wikipedia.org/wiki/Nord_Aviation_N_500_Cadet


    http://www.aviastar.org/helicopters_eng/nord-500.php


    http://vertipedia.vtol.org/vstol/VSTOLWheel/Nord500Cadet.htm


    http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/nord-n-500-cadet/


    http://jn.passieux.free.fr/html/Nord500.php


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/xplane/nord500.html&prev=search
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer