Mraz M-1 Sokol

  • Le Mraz M-1 Sokol est un avion monomoteur léger biplace, muni d’ailes basses, d’empennages conventionnels et d’un train d’atterrissage classique partiellement escamotable.

    Durant la seconde guerre mondiale, l’ingénieur tchèque Zdeněk Rublič développe discrètement à l'usine Beneš-Mráz, et malgré l’occupation allemande, un avion léger de liaison. Directement dérivé du Beneš-Mráz Bibi fabriqué au début des années 1930, le M-1 Sokol ("Faucon") se présente comme un monoplan assez conventionnel.
    Dès la fin du conflit, un prototype est construit et son premier vol est effectué le 9 mars 1946 sous la désignation de M-1/1 et l’immatriculation OK-ZHA. Il sera redésigné ensuite M-1A, comme les avions de série biplaces qui suivront.
    La structure de l’appareil est en bois. Le cockpit, fermé, est équipé de deux sièges côte-à-côte. Les ailes, en position basses, sont droites avec un léger dièdre. Les empennages horizontaux et la dérive sont arrondis à leurs extrémités. Le moteur Walter Minor à quatre cylindres en ligne situé dans le nez entraine une hélice bipale. Le train d’atterrissage est de type classique. Le train principal se replie vers l’arrière durant le vol, escamotant partiellement les roues dans l’aile.

    D’autres versions suivent : le M-1B avec un moteur Zlas Toma, le M-1C triplace, le M-1D triplace avec une verrière monobloc et train d’atterrissage fixe, le M-1E muni de flotteurs et le Para-Sokol équipé d’une verrière coulissante à l’arrière permettant à des parachutistes de sauter de l’avion.

    Au total, plus de 300 exemplaires ont été construits. La police nationale tchèque en a utilisé, de même que la force aérienne égyptienne. La plupart ont été retirés du service dans les années 1960, leur fuselage en bois collé posant problème. En 2015, plusieurs M-1 Sokol existent encore, mais la plupart ne volent plus.


    Versions :
    M-1/1 : Première désignation du prototype, avant qu’il ne soit redésigné M-1A comme les premiers appareils de série.

    M-1A : Première version de série, biplace, motorisée par un Walter Minor.

    M-1B : Biplace, motorisée par un Zlas Toma, 1 exemplaire construit.

    M-1C : Version de série au fuselage allongé et aux ailes redessinées, motorisée par un Walter Minor et équipée d’une banquette arrière permettant de transporter une troisième personne. 183 appareils construits.

    M-1D : Version motorisée par un Walter Minor 4-III, semblable au M-1C, mais munie d’un pare-brise d’une seule pièce et d’un train d’atterrissage fixe. Il est également possible d’installer des doubles-commandes pour la formation. 104 exemplaires construits.

    M-1E : Semblable au M-1D mais muni de flotteurs à la place du train principal.

    M-1 Para-Sokol : Quelques exemplaires munis d’une verrière coulissante à l’arrière permettant à un ou deux parachutistes de sauter de l’avion.


    Utilisateurs militaires :
    Egypte : Utilisé par la force aérienne égyptienne, plus en service.


    Caractéristiques M-1D :
    Equipage : 1
    Passagers : 2
    Longueur : 7,35m
    Envergure : 10,0m
    Hauteur : 2,20m
    Surface alaire : 13,8m2
    Masse à vide : 425kg
    Masse maximale au décollage : 780kg
    Points d’attache : 0

    Moteurs :
    Un Walter Minor 4-III à quatre cylindres inversés en ligne à refroidissement à air de 78kW (106cv).

    Performances :
    Vitesse max : 240km/h
    Vitesse de croisière : 212km/h
    Vitesse ascensionnelle : 3,0m/s
    Plafond opérationnel : 4’800m
    Distance franchissable : 1’000km

    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Mr%C3%A1z_Sokol

    http://www.airwar.ru/enc/la/m1.html

    http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_m1sokol_en.php

    http://www.airport-data.com/aircraft/OK-CSR.html
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci Clansman.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Vous remarquerez qu'il y a encore des photos d'un certain Alan Wilson. Mais pas que. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer