Les premier chasseurs de North American : NA-50, NA-68 / P-64

  • Si North American est surtout connu pour son légendaire P-51 Mustang, la firme a aussi développé avant, des petits chasseurs, bon marché, pour les pays à moyens limités.
    Ce qui est intéressant est que ces avions furent dessinés à partir d'un appareil d'entrainement biplace, le NA-16 (qui par itérations successives allait donner le BC-1, puis le fameux T-6)
    Donc deux nouvelles fiches sur le site :
    - NA-50, 7 exemplaires pour le Pérou
    - P-64 (NA-68), 6 avions commandés par le Siam (Thailande), mais qui servirent dans l'USAAC.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le P-64 (NA-68)

    Quand le T-6 joue au chasseur !

    1 / Développement

    Il arrive que des avions d'entrainement soient dérivées de chasseur, le contraire est déjà bien plus rare. C'est pourtant le cas du North American NA-68, qui servit dans l'USAAC sous la désignation de P-64.

    Lorsqu'en 1939 le Royaume du Siam (actuelle Thailande) consulta North American pour un chasseur pouvant faire de l'appui-sol, la jeune firme répondit rapidement par son projet NA-68. Celui-ci était un dérivé du NA-50, déjà livré au Pérou, qui lui-même était un dérivé monoplace du NA-26, sélectionné comme appareil d'entrainement de base pour l'USAAC, sous le nom de BC-1, et qui donnera le célèbre T-6 !
    Il reprenait la voilure métallique du BC-1, raccourcie de 1,5m, mais qui renfermait un réservoir intégral dans sa partie centrale. Le fuselage monoplace était basé sur celui du NA-50, avec une dérive modifiée. Le moteur était un Wright R-1820-77, de 875 ch au décollage. L'armement devait se composer de 4 mitrailleuses Colt de 8mm (2 de capot et deux dans les ailes), ainsi que de 2 canons Madsen de 20mm en gondole sous la voilure. C'était un armement très puissant pour l'époque, qui pouvait être complété par des bombes, jusque 250kg au total.

    Le Siam passa rapidement une commande de 6 exemplaires, assortie d'une licence de fabrication. North American commença la fabrication dès novembre 1939, et le premier vol du NA-68 eu lieu le 1er septembre 1940.
    Cependant, du fait de la politique étrangère du Siam de plus en plus hostile (Conflit avec la France, au sujet du Laos et du Cambodge), et de son rapprochement avec le Japon, les Etats-Unis bloquèrent en octobre 1940 tous les contrats d'armement avec le Royaume, dont les 6 NA-68. Après avoir dédommagé le Siam, les Etats-Unis réquisitionnèrent ces appareils, les incorporant dans l'USAAC sous la dénomination de P-64 (serial 41-19082 à 41-19087). Ils servirent en fait d'avions d'entrainement avancé à Luke Field, an Arizona. D'avion d'entrainement, à chasseur, pour finir de nouveau comme Trainer, la boucle était bouclé.


    2 / Description

    Monoplan monomoteur de chasse, train rentrant et construction métallique. La structure reprend de nombreux éléments du T-6, renforcés, avec un nouveau fuselage, plus court et à la dérive agrandie. Il est motorisé par un moteur de neuf cylindres en étoile Wright R-1820-77, de 875 ch au décollage, entrainant une hélice tripale à pas variable. Un réservoir de 640 l dans le caisson central de voilure (non auto-obturant)
    L'armement devait se composer de 4 mitrailleuses Colt, de 8mm (2 de capot et deux dans les ailes), et de 2 canon Madsen de 20mm, en gondole sous les ailes. Une charge de 250 kg de bombes pouvait être accrochée sous 4 lances-bombes de voilure (parfois indiqué 340kg au total). Quand ils furent incorporés dans l'USAAC, les P-64 volèrent désarmés.


    3 / Caractéristiques
    Dimensions :

    • Envergure : 11,38 m

    • Longueur : 8,51 m

    • Hauteur : 3,63 m

    • Surface alaire : 21,12 m²

    • Masse à vide : 2105 kg

    • Masse maximale : 3188 kg




    Performances :

    • Vitesse maximale au niveau de la mer : 394 km/h

    • Vitesse maximale en altitude : 452 km/h (à 3000m)

    • Vitesse de croisière : 378 km/h

    • Vitesse atterrissage : 114 km/h

    • Plafond pratique : 9750 m

    • Autonomie maximale : 1140 km




    4 / Utilisateurs

    Si les 6 NA-68 furent commandés par le royaume du Siam, ils servirent tous comme avion d'entrainement à la chasse, pour l'USAAC, basés à Luke Field en Arizona.
    Un seul exemplaire survit actuellement. Après une carrière mouvementé, passant par le Mexique comme avion anti-grèle, il est actuellement préservé au musée de l'Experimental Aircraft Association à Oshkosh.


    5 / Sources

    - Alain Pelletier, « North American P-64, le chasseur siamois », Le Fana de l'Aviation, n°339, fevrier 1998,
    - https://en.wikipedia.org/wiki/North_American_P-64
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le NA-50

    Le premier chasseur de North American, basé sur le NA-16, ancêtre du fameux T-6.

    Développement

    Très tot, les ingénieurs de North American se rendirent compte des possibilité de leur NA-16 d'entrainement avancé. Celui-ci avait été commandé par l'USAAC comme BC-1, et faisait preuves de grandes qualités et de solidité. Ils décidèrent donc d'en dériver un avion de combat, bon marché, pouvant intéresser les forces aériennes à petits budget. Le dessin résultant fut le NA-50. Il reprenait l'aile du NA-16, raccourcie d'un peu plus d'un mètre, le fuselage devint monoplace, entièrement métallique, et l'armement comprenait 4 mitrailleuses légères et 4 lances-bombes sous les ailes. Il était motorisé par un 9 cylindres en étoile Wright R-1820-77, de 840 shp, entrainant une hélice tripale à pas variable.
    Le Pérou se montra intéressé par ce petit chasseur, et en janvier 1938 commanda 7 exemplaires (NA-50-948 à NA-50-964) pour ré équiper son Cuerpo de Aviacion. Le premier vol eu lieu le 1er aout 1938. Si les 3 premiers exemplaires furent livrés en vol au Pérou, par des pilotes péruviens, les 4 derniers firent le voyage par bateau.

    North American en développa la version NA-68, pour le Royaume du Siam (P-64 pour l'USAAC)

    Description

    Monoplan monomoteur de chasse de construction métallique, à train rentrant. Structure basée sur celle du NA-16, avec renforcement, envergure réduite et nouveau fuselage monoplace. Gouvernes de profondeur et de direction entoilées.
    Motorisé par un Wright R-1820-77, de 9 cylindres en étoile, de 840 shp, entrainant une hélice tripale à pas variable.
    Armement de 4 mitrailleuses Browning de 7,62mm (deux de capot et deux dans les ailes) et quatre lances-bombes sous les ailes. Il est possible que les mitrailleuses d'ailes ne furent jamais montées par les Péruviens.


    Utilisation

    Le Cuerpo de Aviacion de l'Armée péruvienne fut le seul utilisateur de ce petit chasseur, avec 7 exemplaires en service, à partir de avril1939, au sein du XXI Escuadron de Caza (Escadron de Chasse). Il y acquit une bonne réputation de solidité, ainsi que le surnom de "Torito" (petit taureau). Il servit avec brio lors du conflit de 1941 avec l'Equateur. Il faut dire que ce dernier pays n'avait que quelques vieux Curtiss CW-19R, à train fixe, à opposer.
    Les derniers exemplaires servirent jusqu'en 1951, comme avion d'entrainement avancé. Un appareil est conservé au Musée de la base aérienne de Las Palmas (banlieue de Lima) et à fait l'objet d'une restauration de 2018 à 2021.

    Références
    - Amaru TINCOPA, "Air war between Ecuador and Peru, the july 1941 War", Helion Comp., Warwick, 2019.
    - https://www.skytamer.com/North_American_NA-50.html
    - https://aviastar.org/air/usa/na_na-50.php
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jff le Dec. 1, 2022, 1:54 a.m.
  • Le P-64 (NA-68)  Quand le T-6 joue au chasseur ! sur le site

    Merci pour la fiche, je me permets de mettre le lien à ta fiche sur le site. J'ai aussi trouvé deux photographies libres de droits que j'ai rajoutées. smiley
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche du NA-50 sur le site, merci JFF.

    Je me suis aussi permis de rajouter une petite photographie d'illustration présentant un NA-50 péruvien, reconnaissable à ses couleurs… smiley
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Dec. 2, 2022, 3:59 p.m.
  • Merci beaucoup Jéricho smiley
      Lien   Revenir ici   Citer