Bruits de bottes en Centrafrique

  • On serait presque porté à l'oublier… Mais le bourbier centrafricain est toujours là. Les violences ont repris à Bangui en début de semaine: les rues sont barricadées, et il y a quelques dizaines de morts.

    Source: Opex360
    "En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ….Kamikaze : Banzaï !Etonnant, non?"Desproges
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nous évoquions notre pessimisme à sortir rapidement d'un nouveau bourbier en novembre 2013…
    Malheureusement nous avions vu juste, Mali inclus :(
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La Centrafrique c'est un pays à construire de A à Z. Faudrait balancer des milliards d'euros sur plusieurs années pour que cessent un peu les violences
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Paxwax a écrit

    On serait presque porté à l'oublier… Mais le bourbier centrafricain est toujours là. Les violences ont repris à Bangui en début de semaine: les rues sont barricadées, et il y a quelques dizaines de morts.

    Source: Opex360

    A quand une stratégie de sortie ?!

    C'est incroyable de se précipiter dans un conflit sans aucun plan sur le long-terme (que dis-je ? le moyen-terme !).
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Vois-tu la moindre stratégie dans les différentes politiques étrangères, actuellement ?
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Non, mais ce n'est pas une raison pour persister dans l'erreur…

    ___

    En attendant, la stabilisation attendra :

    Centrafrique : nouveaux heurts à Bangui
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Vers la fin de l'opération "Sangaris".
    Enfin la fin, faut pas trop y croire… Le format sera sans doute réduit et on trouvera un autre nom à l'opération comme pour "Barkhane" à la suite de "Serval" :roll:
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ca permet de réduire l'empreinte logistique qui commençait à être un peu lourde et à rapatrier les hélicos (pour les redéployer dans la BSS?)
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • la France annonce la fin de l'opération Sangaris

    Enfin une Opex où l'on semble voir le bout du tunnel… Croisons les doigts!
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • L'avenir dira si la mission de l'action conjointe de nos forces à celles de l'ONU permettra un embryon de développement du pays
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • foxkilo02 a écrit

    la France annonce la fin de l'opération Sangaris

    Enfin une Opex où l'on semble voir le bout du tunnel… Croisons les doigts!

    Oui comme tu dis, il était temps de prendre la décision.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer