Bons baisers de Russie

  • Ca à l'air d'aller un peu mieux pour les forces aériennes russes. Outre la remise en état de vol d'un certains nombres d'appareils en stock, et l'augmentation du nombre moyen d'heures de vol annuelles par pilote, les russes envisagent de développer un nouveau bombardier stratégique pour remplacer le Tu 160 (déjà ?)
    Et ils ne font pas les choses à moitié : la presse russe parle de statoréacteurs ("ramjet", comme sur le SR 71) pour lui donner la capacité de voler en croisière à des vitesses hypersoniques, et d'avoir un générateur de plasma, pour le rendre indétectable aux radars ( ????? j'avoue ne pas trop comprendre comment ça pourrait marcher, si quelqu'un veut bien expliquer ?)
    Rien que ça,
    Et en plus il devra avoir des capacités de décollage et atterrissage court, et sur surface semi préparées !
    (non, il ne fait pas le café aussi)
    Enfin, c'est ce que la presse russe déclare (en reprenant des déclarations de Medvedev)
    Attendons de voir ce qui va en sortir, réellement.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est moi ou ils refont la même ânerie que pendant la guerre froide, c'est-à-dire une course aux armements qui va les planter économiquement ?
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    C'est moi ou ils refont la même ânerie que pendant la guerre froide, c'est-à-dire une course aux armements qui va les planter économiquement ?

    Ca y ressemble, mais c'est diférent, car maintenant c'est plus à usage itnerne.
    Le complexe militaro industriel russe est en train de reprendre du poil de la bète, et se révèle un fidèle allié de Poutine, qui le lui rend, en commandant du matériel à tout va.
    Faut dire, que ces 20 dernières années, les forces armées de Russie avaient vécue une situation très difficile. Nous sommes loin d'une course aux armements comme on a pu la vivre dans les années 60 et 70. Il s'agit plutot de rattraper le retard accumulé cette dernière décennie.

    Outre ce projet de nouveau bombardier stratégique, les russes modernisent aussi leur aviation de transport (VTA), avec la prévision de l'incorporation de 250 nouveaux avions d'ici à 2020, dont une centaine d'IL 76MD-90 (Il 476 à l'export), et 15 nouveaux An 124 (en plus des 10 exemplaires en cours de refonte). Mais cela impliquerait la relance de la chaine de production, qui se trouve en Ukraine. or les relations russo-ukrainiennes ne sont pas spécialement bonnes, et les russes n'ont pas envie de faire de cadeaux aux ukrainiens. dans le cas de l'An 70, les appareils russes seront construits à Tashkent, en Uzbekistan. or pour 15 An 124, une deuxième chaine serait trop chère.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Sauf que j'ai lu récemment que l'achat d'armement se faisait au détriment des besoins les plus élémentaires du peuple russe. J'entends bien que la situation a été catastrophique pour l'armée ces 20 dernières années, mais c'est le cas pour tous le pays et c'est encore loin d'être réglé.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • JFF a écrit

    la presse russe parle de statoréacteurs ("ramjet", comme sur le SR 71) pour lui donner la capacité de voler en croisière à des vitesses hypersoniques, et d'avoir un générateur de plasma, … décollage et atterrissage court, et sur surface semi préparées !

    bizarre quand même…
    Ramjet et décollage court sur piste en herbe me parait incompatible. (il faut une vitesse minimum pour qu'un ramjet ait une efficacité exploitable, avec une optimisation des performances vers mach 2/3). Il va falloir trouver autre chose au décollage. (le SR-71 utilise ses réacteurs au basses vitesses puis ils se configurent en ramjet ce qui en fait un hybride plutot qu'un ramjet "pur")
    Ils ont une grosse expérience en ramjet les russes?
    Le plasma, on en parle depuis la "découverte" de F-117 et des avions furtifs, pourtant j'ai jamais entendu d'essais en vol ou test, seulement que c'est possible théoriquement, de là en faire quelque chose d'opérationnel en combat, il y a un gouffre.

    Un avion furtif à mach 3 n'a plus rien de furtif vu l'énorme signature infrarouge qu'il se trimballe.
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par cinétic le July 31, 2012, 7:37 p.m.
  • Cinétic a écrit

    bizarre quand même…
    Ramjet et décollage court sur piste en herbe me parait incompatible.
    Ils ont une grosse expérience en ramjret les russes?
    le plasma, on en parle depuis la "découverte" de F-117 et des avions furtifs, pourtant j'ai jamais entendu d'essais en vol ou test, seulement que c'est possible théoriquement, de là en faire quelque chose d'opérationnel en combat, il y a un gouffre.

    C'est bien pour ça que j'ai mis plein de points d'interrogation
    Quand à ramjet et piste courte, c'est plutot que pour atteindre des vitesses hypersoniques, il va falloir une aérodynamique très optimisée, qui risque d'ètre incompatible avec la recherche de basses vitesses.
    A mon humble avis, c'est une bonne recette pour fabriquer l'avion de Frankenstein, un espece de monstre qui ne fera rien bien.
    Et puis entre ce que disent les Russes et ce qu'ils font, il y a comme une différence. :picol:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tout d'abord, ils peuvent travailler sur tous ces points, même si au final ils abandonnent certains critères. Ça permet de maintenir certaines compétences nécessaires, qui pourraient servir pour d'autres projets.

    Accessoirement, il est possible que dans les années 70, le plasma était hors d'atteinte, donc ils ont misé sur le revêtement furtif. Et maintenant qu'ils ont une techno dans laquelle ils ont lourdement investi, ça doit être dur de changer de voie :D

    Sinon, le but est d'avoir un très léger nuage de plasma tout autour de l'avion, avec par exemple un canon à électrons à l'avant de l'avion, ou avec des décharges électriques tout autour de l'avion. Par contre, il faut un bon générateur électrique :bonnet:
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La furtivité du plasma n'est qu'un effet secondaire désirable. Le réel avantage du plasma est de fluidifier l'écoulement de l'air sur les surfaces de l'avion, diminuant sa température et sa traînée.

    L'Onera étudie également la chose, et le domaine est un vaste champ de recherche. En gros le plasma est le quatrième état de la matière (après le solide, liquide et le gazeux), il est possible d'en générer avec de faibles impulsions électriques. Mais difficile à maîtriser.

    c'est assez vieux, mais ça explique bien: http://www.onera.fr/coupdezoom/26-plasma.php
    http://portail-aviation.blogspot.com, le blog de l'actualité aéronautique commentée et décryptée
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je reprends sur ce topic une nouvelle qu'on attendait depuis quelques années :

    Les constructeurs Mikoyan-Gourevitch et Sukhoï fusionnent.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ça fait longtemps que j'ai un peu du mal à comprendre les relations entre les différentes entités aéronautiques russes. 


    Je me demande quel nom sera conservé. Pendant longtemps, avion russe était synonyme de MiG, mais maintenant c'est plutôt de Sukhoï…
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pendant longtemps, avion russe était synonyme de MiG, mais maintenant c'est plutôt de Sukhoï…
    Tu as parfaitement raison, "Le" MiG est légendaire, quelque soit son modèle : d'ailleurs la plupart des personnes imberbes de culture aéronautique réagissent au nom de MiG et non à celui de Sukhoï. Mais avec Sukhoï qui pèse deux fois plus. À moins qu'ils ne gardent les désignations militaires Su-X pour les biréacteurs et MiG-Y pour les monoréacteurs de taille plus modeste, ou l'inverse ?
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer