McDonnell XH-20 Little Henry

  • Le McDonnell XH-20 est un prototype d’hélicoptère léger monoplace, muni d’un rotor de sustentation bipale actionné par deux statoréacteurs, d’une dérive et d’un train d’atterrissage tricycle fixe.

    Vers la fin de la seconde guerre mondiale, l’Helicopter and Propulsion Division de Mc Donnell étudie les différentes possibilités permettant d’actionner un rotor d’hélicoptère. Une équipe dirigée par Marvin Marks développe le Model 38 sur fonds propres.
    Ce petit hélicoptère a une structure en tubes d’acier soudés. Le pilote est assis au centre d’une plateforme triangulaire dont les angles sont munis de montants verticaux, soit un à l’arrière et un de chaque côté à l’avant. Chacun de ces montants sont munis de roulette à leur base et sont ensuite prolongés vers le haut en se rejoignant pour soutenir l’axe du rotor de sustentation situé au-dessus du pilote. L’arrière de la plateforme est prolongé avec une dérive triangulaire, dont l’arrière est arrondi. De chaque côté du pilote se trouve les réservoirs de carburant. Le rotor de sustentation, bipale, est entrainé par deux petits statoréacteurs installés au bout des pales. D’un diamètre de 18,42cm, ils ne pèsent que 4,5kg chacun. Lors des premiers essais, ils sont alimentés avec du propane, mais par la suite c’est de l’essence pour automobile qui est utilisée. Une ligne d’alimentation, munie de clapet antiretour, permet d’amener le carburant jusqu’à la tête du rotor. De là, grâce à la force centrifuge, il est ensuite naturellement amené jusqu’à l’extrémité des pales pour y être brûlé. Ce système d’entrainement du rotor permet également de se passer d’un rotor anticouple qui peut parfois être complexe à régler. Quant aux commandes de vol, elles sont semblables à celles d’un hélicoptère conventionnel.

    Au printemps 1946, Mc Donnell soumet ce projet à l’Air Materiel Command de Wright Field et en juillet de la même année, un contrat est signé pour la construction de deux prototypes. Le système d’entrainement du rotor est en effet jugé intéressant du fait de sa simplicité : pas de moteur complexe ni de systèmes de transmissions, ce qui allège l’appareil et diminue les risques de pannes, ainsi que les frais opérationnels. De plus, de par son faible poids et sa petite taille, il est tout à fait possible d’imaginer le transporter à bord d’un camion ou sur une remorque.

    Deux prototypes sont commandés. Ils reçoivent la désignation de XH-20 et les immatriculations n°46-689 et 46-690.
    Les essais sont effectués en collaboration avec des ingénieurs de l’USAAF travaillants dans l’unité de recherche sur les voilures tournantes de Wright-Patterson AFB.

    Le premier vol captif a lieu le 5 mai 1947 et le premier vol libre le 29 août de la même année, à St Louis, avec Charles R. Wood Jr. aux commandes.

    Les essais en vol durent au total quatre ans, l’équipe de projet profite également de l’expérience de Friedrich von Dobhloff. En effet, durant la seconde guerre mondiale, cet ingénieur autrichien a mis au point le WNF 342, le premier hélicoptère munis de rotors actionnés par combustion de carburant aux extrémités des pales.
    Pendant cette période d’essais, un des deux prototypes est transformé en biplace et est testé par l’USAF sous la désignation de XH-20A.

    Les deux seuls points faibles qui assombrissaient l’avenir du "Little Henry" étaient sa consommation importante et une vitesse de descente en autorotation excessive.
    C’est ainsi qu’en 1951, l’USAF décide de mettre un terme au programme. En effet, il est clair que son autonomie d’à peine 60km n’est pas suffisante pour les missions d’observation et de liaisons. De plus, la vitesse de descente en autorotation est jugée trop dangereuse pour les occupants.

    Le premier prototype (46-689) est visible à l’Air Force Museum de Wright-Patterson AFB, dans l’Ohio.


    Versions :
    Model 38 : Désignation d’usine du prototype monoplace propulsé par deux statoréacteurs McDonnell.

    XH-20 : Désignation donnée par l’USAF du McDonnell Model 38.

    XH-20A : Désignation donnée par l’USAF d’un hélicoptère biplace dérivé du XH-20 et qui sera renommé ensuite XH-29.


    Utilisateurs militaires :
    Aucun.
    USA : En test auprès de l’USAF


    Caractéristiques XH-20:
    Equipage : 1
    Passagers : 0
    Longueur : 3,81m
    Hauteur : 2,03m
    Diamètre du rotor principal : 6,1m
    Surface du rotor principal: 29,2m2
    Masse à vide : 132kg
    Masse maximale au décollage : 254kg
    Points d’attache : 0

    Moteurs :
    Deux statoréacteurs McDonnell développant une puissance équivalente à 22kW (30ch) chacun.

    Performances :
    Vitesse max : 80km/h
    Vitesse de croisière : 70 km/h
    Endurance : 50 minutes
    Distance franchissable : 60km
    Distance de décollage : 0m
    Distance d’atterrissage : 0m

    Armement :
    Sans


    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/McDonnell_XH-20_Little_Henry

    http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/h-20.htm

    http://www.aviastar.org/helicopters_eng/mcdonnel_henry.php

    McDonnell XH-20 Little Henry

    The XH-20 was essentially a test stand built to research ramjet-propelled helicopter rotor blades. The XH-20 first flew in May 1947, but its fuel was delivered through a flexible line from tanks on

     Lien vérifié par Google SafeBrowsing.



    http://www.airwar.ru/enc/heli/xh20.html
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le March 9, 2020, 6 p.m.
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci. ;)
    Bientôt le grand…
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer