Programme Artemis

  • Le programme Artemis est un programme spatial habité de la NASA qui a pour objectif d'amener un équipage sur le sol lunaire d'ici 2026. À l'instigation du président américain Donald Trump, la date du retour de l'humain sur la Lune, que la NASA avait fixée à 2028 sans programmation clairement définie, a été avancée de quatre ans en avril 2019 avec des objectifs qui ont été précisés, donnant naissance au programme Artemis. Ce dernier doit permettre d'organiser des missions régulières dont l’aboutissement serait l'installation d'un poste permanent sur la Lune. Ce programme doit également permettre de tester et de mettre au point les équipements et procédures qui seront mis en œuvre au cours des futures missions habitées vers la planète Mars. 
    Le programme Artemis nécessite le développement du lanceur lourd Space Launch System (SLS) e du vaisseau spatial Orion. L'architecture des missions repose sur la future station spatiale Lunar Orbital Platform-Gateway (LOP-G) qui, placée en orbite autour de la Lune, servira de relais avec la Terre.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le lancement de la mission Artemis I, initialement prévue le 29 août 2022, a eu lieu le 16 novembre. La durée de la mission prévue est comprise entre 26 et 42 jours. Le lancement se passe parfaitement bien. Durant son trajet vers la Lune, le vaisseau Orion ajuste sa trajectoire en utilisant la propulsion du module de service, avec comme objectif de se placer sur une orbite lunaire haute. Après sa mission autour de la Lune, Orion se redirige vers la Terre avant d'effectuer une rentrée atmosphérique à haute vitesse (environ 11 km/s). Artemis I est la première mission qui utilisera la technique de la rentrée avec rebond atmosphérique, c'est à dire qu'au lieu de plonger directement vers le sol, le vaisseau arrivera avec une incidence rasante lui permettant de rebondir plus ou moins loin sur l'atmosphère avant de pénétrer dans celle-ci. Cette technique permet également d'améliorer la précision de l'amerrissage et de réduire la décélération subie par l'équipage, qui se limitera à deux phases à 4 g. Le dimanche 11 décembre 2022 à 17 h 40 UTC (9 h 40 PST), le vaisseau spatial Orion amerrit dans l'océan Pacifique au large de la Basse-Californie (au Mexique), après une rentrée dans l'atmosphère à 40'000 km/h. Orion touche l'eau à une vitesse de 30 km/h environ et est récupéré par le navire USS Portland.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La NASA a annoncé mardi le report de près d'un an de ses missions Artémis II qui doit renvoyer des équipages faire le tour de la Lune sans s'y poser, puis Artemis IIIdurant laquelle des astronautes se poseront sur la Lune pour la première fois depuis 1972. 

    Le calendrier prévoit désormais le lancement d'Artémis 2 en septembre 2025, et septembre 2026 pour Artémis 3".
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer