Airbus SIRTAP

Chercher dans le contenu des messages
  • La Colombie investit 16 millions de dollars dans l'achat de drones Airbus Sirtap.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le March 13, 2024, 5:23 p.m.
  • Quelques précisions sur ce drone :


    Le SIRTAP est un drone de surveillance et de reconnaissance tactique développé par Airbus D&S Espagne durant les années 2010-2020.

    En 2015, Airbus lance l’étude d’un drone de reconnaissance tactique et de surveillance à la demande du ministère espagnol de la Défense. Il est décidé que le démonstrateur technologique "Atlante" étudié avec d'autres entreprises espagnoles pouvait parfaitement servir de base à ce nouvel appareil.

    Parallèlement, en 2017 l'Espagne et Airbus parviennent à convaincre la Colombie de participer au programme et signent un accord avec la CIAC (Corporación de la Industria Aeronáutica Colombiana) pour la fabrication de certains éléments du drone. Si cette collaboration va permettre d’aider le financement du programme, elle permettra également de remplacer non seulement les IAI Searcher des forces armées espagnoles, mais également les Elbit System Hermes 450 des forces colombiennes par un drone de nouvelle génération. De plus, sa conception permet à ses utilisateurs de mener à bien des opérations tant civiles que militaires.

    Désigné SIRTAP (pour "Sistema Remotamente Tripulado de Altas Prestaciones"), cet appareil mesure environ 7 mètres de long et 12 mètres d'envergure. Sa configuration est conventionnelle, avec un fuselage à section carrée aux arrêtes arrondies. Son nez forme un bulbe sur le dessus, permettant d’abriter les antennes et autres dispositifs de communication, entre autres par satellites. À l’arrière se trouve un moteur thermique, muni d’une entrée d’air sur le dessus du fuselage, actionnant une hélice propulsive tripale. Les ailes, de forme effilée, sont installées en position médiane. L’empennage est en "V" et un aileron ventral situé sous le moteur permet d’améliorer le contrôle et la stabilité durant le vol. Son train d’atterrissage tricycle fixe permet de décoller et d’atterrir sur des surfaces peu préparées, de plus les roues sont en grande partie protégées par des carénages. Le SIRTAP est équipé contre le givre et sa conception lui permet de voler dans des conditions météorologiques difficiles entre -40°C et +50°C.

    Ses systèmes de reconnaissance et d’observation sont basés sur de puissantes caméras TV HD et infrarouge, lui permettant d’être engagé aussi bien de jour que de nuit, installées dans une boule optronique stabilisée. Il embarque également un désignateur laser, ainsi qu’un radar pour la détection des cibles, mais il peut également embarquer des équipements qui le rendent capable d’effectuer des missions d’écoute et de localisation des communications (COMINT), des signaux électromagnétiques (SIGnals INTelligence - SIGINT) et informations électroniques (Electronics INTelligence - ELINT). Il est aussi proposé pour les patrouilles aux frontières, l’acquisition et désignation de cibles au sol, recherche et sauvetage (SAR), recherche et collecte de données, surveillance maritime, lutte contre les incendies, aide aux forces de l’ordre et soutien aux convois.
    Un système est composé de trois drones, d’une station de contrôle au sol, des équipements de réception des données et de différents équipements interchangeables tels que caméras, radars, etc. Par la suite, le SIRTAP devrait également pouvoir embarquer un armement constitué de munitions guidées ou non.

    Ses ailes et son hélice peuvent être rapidement démontées pour permettre son transport dans des conteneurs standards par voie terrestre, aérienne ou maritime. Un Airbus C295, par exemple, peut aisément transporter deux SIRTAP dans sa soute.

    Durant la pandémie mondiale de la COVID-19, le programme a été mis à l’arrêt. Par la suite, quelques hésitations ont été formulées quant à sa continuation. Le programme reprendra au début de l’année 2023 quand Airbus reçoit un financement espagnol d’un demi-million d’€uros. De plus, l’Espagne et la Colombie annoncent leur volonté d’en acheter respectivement neuf et six systèmes, soit un total de 45 exemplaires au minimum. Le contrat est confirmé et signé en novembre de la même année avec l’Espagne, ces drones devant équiper ses Armées de l’Air et de Terre. La Colombie confirme à son tour en février 2024, permettant à CAIC d’obtenir la fabrication des trains d’atterrissage et des dérives, ainsi que la formation d’une dizaine d’ingénieurs en Espagne chez Airbus. La Serbie a également annoncé son intérêt en 2023.

    Les essais en vol de la version définitive du SIRTAP est prévue pour 2025 et son entrée en service pour 2026.



    Versions :
    SIRTAP : Version initiale.


    Utilisateurs militaires :
    Espagne : 9 systèmes prévus (27 apppareils) pour l’Armée de Terre et de l’Air.

    Colombie : 6 systèmes prévus (18 apppareils)


    Caractéristiques et performances SIRTAP :
    Longueur : 7,3 m
    Envergure : 12 m
    Hauteur : 2,2 m
    Masse à vide : 600 kg
    Masse maximale au décollage : 750 kg
    Vitesse max haute altitude : 200 km/h
    Vitesse de croisière : 110 km/h
    Plafond opérationnel : 6'400 m
    Endurance : 20 h
    Distance franchissable : 2’200 km
    Armement : Probablement possible sur une version ultérieure.



    Liens internet :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Sirtap

    https://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.php?aircraft_id=2502

    https://es.wikipedia.org/wiki/Sirtap

    https://www.janes.com/defence-news/news-detail/spain-signs-for-sirtap-uas

    https://www.defensehere.com/en/airbus-signs-contract-with-the-spanish-ministry-of-defence-for-the-acquisition-of-sirtap-uas

    https://www.larazon.es/espana/tecnologia-espanola-futuro-gran-dron-militar-europeo-militar-rival-directo-predator-estadounidense_202303026400c04a561a6f0001a32637.html

    https://www.infodefensa.com/texto-diario/mostrar/4704884/023-colombia-colombia-primeros-16-millones-dolares-compra-sirtap
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le March 14, 2024, 9:40 a.m.
  • Le SIRTAP sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer