Armée de l'Air du Sénégal

  • Les amis… Les amis… Les amis…
    Nous reprenons la réflexion pour le Sénégal (et la Gambie, le Cap-Vert, le Mali) smiley histoire de rester dans le fil d'actualités…
    La Mauritanie n'a aucun intérêt d'avoir un conflit armé avec le Sénégal : isoler ce pays serait trop facile, d'autant plus que le Maroc et la RASD ne les aiment pas. Autre facteur déterminent, c'est une histoire commune dont les affres sont encore bien vivantes : cette fameuse caste Beydane qui ne comprend pas l'évolution du Monde prendra l'eau pour ne pas écouter le désir de démocratie réelle qui prend de l'ampleur.
    L'armée mauritanienne est professionnelle, bien équipée mais pas soudée: les rumeurs de cas d'élimination physique, les désertions avérées (la dernière en date c'était la semaine dernière, celle d'un armurier sous-officier de l'armée de l'air), le renouvellement de l'encadrement qui fait grincer des dents à cause du non respect des équilibres régionaux et le recrutement ciblé dans une élite qui ne dit pas son nom…
    Pour la Guinée Bissau, si le nouveau président U.S.E réussit la réforme des forces armées, ce sera un allié de taille dans la lutte contre le trafic de drogue, de bois, d'essences précieuses, d'êtres humains, la prolifération des armes,la liste est longue mais surtout un gage de sécurité pour la frontière Sud.
    Pour la Guinée Conakry, une réforme en profondeur du système politique (on en rêve) devrait permettre l'émergence d'une Guinée nouvelle, débarrassée de ses fantômes ethnicistes, du trafic de drogue, du pillage de ses matières premières par cette pseudo-élite mandinguo-soussou qui a survécu à Sékou Touré, nager dans tous les régimes suivants et porter Condé au pouvoir…Et qui s'y accroche… La nuit du 15 au 16 octobre, le Colonel Mamady Condé, commandant le Bataillon Spécial Commando en attente de Samoreyah (Kindia) a été tué dans une attaque non revendiquée : le général Ibrahim Kalil Condé, commandant la 1ére région militaire y a échappé de peu...
    Comme quoi, le Sénégal se doit de réussir cette construction sécuritaire qui permettra de sécuriser beaucoup plus un projet de société et une manière de vivre qui ont fait leurs preuves.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par ouakamois le Nov. 26, 2020, 5:20 p.m.
  • en gros cela vient de partout comme je dis!
      Lien   Revenir ici   Citer
  • lynx122 a dit le 26/11/2020 à 17:43 :

    en gros cela vient de partout comme je dis!
    Déjà, Félicitations pour le "Sergent-Chef…"

    Ce n'est pas ce qui est important: il ne s'agit pas pour le Sénégal de n'avoir que des amis, ce qui vaut le détour, ce serait des états stables et démocratiques dans la sous-région. Ce n'est déjà pas mince affaire et il faut y rajouter les problèmes sociopolitiques, les réminiscences de la colonisation, les trafics en tous genres, la corruption et surtout les menaces générales asymétriques que constituent les groupes armés terroristes. Donc, la ceinture frontalière ne doit pas être de feu, mais des voisins apaisés et constructifs..Whaou…
    PS: depuis le covid et l'explosion au port de Beyrouth, il y a un afflux de Libanais en Afrique de l'Ouest et surtout au Sénégal….
      Lien   Revenir ici   Citer
  • on a deja reussi en 8ans un 2/6 et presque  un3/6 je pense que tu vois ce que je veux dire!
      Lien   Revenir ici   Citer
  • lynx122 a dit le 26/11/2020 à 19:04 :

    on a deja reussi en 8ans un 2/6 et presque  un3/6 je pense que tu vois ce que je veux dire!
    smiley smiley Deedeet…

    Epsilon TB30 et Beechcraft King Air
      Lien   Revenir ici   Citer
  • moi perso je n'aime pas tous les matos qui sont entrain d'etre retiré du service le tb30 en est un.les francais ne font que nous donner du vieux materiels comme don (avion et navire compri) on doit refuser je pense!
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le TB30, pour une formation de base dans une armée comme celle du Sénégal, tient encore la route, sans plus. Raison pour laquelle plusieurs sociétés privées se jettent sur ces aéronefs dès qu'ils sont déclassés. 
    Tout comme les Alphajet constituent encore une bonne force de frappe au Cameroun, au Nigeria et ont été  collectés par les anglais, les nord-américains dans leurs différentes sociétés style Top Aces.
    Je reste persuadé que le Sénégal aurait déjà dû disposer au moins d'un escadron Ajet.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il me semble avoir entendu lors de la journée des forces armées que nos 2 nouveaux radars modernes Thales ont été mis en place à l'est et au nord.
    Quelqu'un peut il nous expliquer leurs interets potentiels à ce stade vu qu'on a pas "d'intercepteurs" ni de defense anti aerienne  (missile sol/air)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • dakia a dit le 27/11/2020 à 23:02 :

    Il me semble avoir entendu lors de la journée des forces armées que nos 2 nouveaux radars modernes Thales ont été mis en place à l'est et au nord.
    Quelqu'un peut il nous expliquer leurs interets potentiels à ce stade vu qu'on a pas "d'intercepteurs" ni de defense anti aerienne  (missile sol/air)
    l'aviation civile s'en sert egalement! et pour les missiles sol air il faut demander à ceux qui disaient que le senegal en avait dans son inventaire.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par lynx122 le Nov. 28, 2020, 10:21 a.m.
  • D'abord il n'y a pas que 2 radars…Le Sénégal a acquis 2 stations GM403 destinés à Lingère-Dodji (appoint bouclage de l'aéroport de Dakhar-Bango) et la nouveauté qu'est l'érection de l'aéroport de Tambacounda en Base aérienne avec (verrouillage de la fameuse route aérienne des cartels)
    Je rappelle que la BA160 dispose déjà du CCOS, des emprises de Dakar-Yoff, de l'ex-CAAA du BatArti et du nouveau centre de contrôle Thales…Sans compter les ManPads aperçus lors des JPO…
    Le Sénégal dissimule souvent sa capacité de feu pour ne exciter d'aucuns…et répondre efficacement au cas échéant…Les GAT ont déjà goûter du "sénégalais", ils s'en souviennent encore…Pour terminer les propos du CEMAir français prouvent qu'il y a plus que 3 Epsilon à venir et certainement pas des Fouga Magister😁😁😁
      Lien   Revenir ici   Citer
  • je vous rejoins ouakamois ,le bangladesh a acqui comme nous deux sytemes avec la meme somme et avec quatre radars à la clef.pourquoi on nous parle  toujours de deux radars?  et pour moi jusqu'à preuve du contraire 1systeme egale à deux radars.donc nous en disposons 4 à la place de 2.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par lynx122 le Nov. 28, 2020, 10:36 a.m.
  • autre systeme de thales dont beneficie nos pilotes d'helico:un simulateur de haute factureImage
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ouakamois a dit le 26/11/2020 à 17:19 :

    Les amis… Les amis… Les amis…
    Nous reprenons la réflexion pour le Sénégal (et la Gambie, le Cap-Vert, le Mali) smiley histoire de rester dans le fil d'actualités…
    La Mauritanie n'a aucun intérêt d'avoir un conflit armé avec le Sénégal : isoler ce pays serait trop facile, d'autant plus que le Maroc et la RASD ne les aiment pas. Autre facteur déterminent, c'est une histoire commune dont les affres sont encore bien vivantes : cette fameuse caste Beydane qui ne comprend pas l'évolution du Monde prendra l'eau pour ne pas écouter le désir de démocratie réelle qui prend de l'ampleur.
    L'armée mauritanienne est professionnelle, bien équipée mais pas soudée: les rumeurs de cas d'élimination physique, les désertions avérées (la dernière en date c'était la semaine dernière, celle d'un armurier sous-officier de l'armée de l'air), le renouvellement de l'encadrement qui fait grincer des dents à cause du non respect des équilibres régionaux et le recrutement ciblé dans une élite qui ne dit pas son nom…
    Pour la Guinée Bissau, si le nouveau président U.S.E réussit la réforme des forces armées, ce sera un allié de taille dans la lutte contre le trafic de drogue, de bois, d'essences précieuses, d'êtres humains, la prolifération des armes,la liste est longue mais surtout un gage de sécurité pour la frontière Sud.
    Pour la Guinée Conakry, une réforme en profondeur du système politique (on en rêve) devrait permettre l'émergence d'une Guinée nouvelle, débarrassée de ses fantômes ethnicistes, du trafic de drogue, du pillage de ses matières premières par cette pseudo-élite mandinguo-soussou qui a survécu à Sékou Touré, nager dans tous les régimes suivants et porter Condé au pouvoir…Et qui s'y accroche… La nuit du 15 au 16 octobre, le Colonel Mamady Condé, commandant le Bataillon Spécial Commando en attente de Samoreyah (Kindia) a été tué dans une attaque non revendiquée : le général Ibrahim Kalil Condé, commandant la 1ére région militaire y a échappé de peu...
    Comme quoi, le Sénégal se doit de réussir cette construction sécuritaire qui permettra de sécuriser beaucoup plus un projet de société et une manière de vivre qui ont fait leurs preuves.
    Totalement d'accord sur cette ligne d'idee.

    Je vais rajouter notre interet repose beaucoup sur un voisinage avec des economies solides et des forces de defence a meme de defendre contre les dangers du moment (terrorisme, traffic de drogue ou traffic d'armes /etres humains…). 
    C'est juste dommage que sur le plan du renseignement peu d'efforts soit encore deployer pour un pays comme la guinee (je notais que le livre du colonel Ndao relevait d'ailleurs cette inadequation).
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par algo le Nov. 28, 2020, 12:01 p.m.
  • ;)lynx122 a dit le 28/11/2020 à 10:28 :

    je vous rejoins ouakamois ,le bangladesh a acqui comme nous deux sytemes avec la meme somme et avec quatre radars à la clef.pourquoi on nous parle  toujours de deux radars?  et pour moi jusqu'à preuve du contraire 1systeme egale à deux radars.donc nous en disposons 4 à la place de 2.
    En toute logique ce que vous dites est vrai mais on peut pas tout dire.smiley
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par algo le Nov. 28, 2020, 12:03 p.m.
  • "C'est juste dommage que sur le plan du renseignement peu d'efforts soient encore déployés pour un pays comme la Guinée (je notais que le livre du colonel Ndao relevait d'ailleurs cette inadéquation)." Dixit Algo
    J'ai déjà été "coursier" involontaire des renseignements militaires en allant à Bissau rencontrer des relations d'affaires… Sur le plan du renseignements, peut mieux faire mais si le Sénégal dirige encore Interpol Afrique, ce n'est pas pour rien…
    Même pour les "pateras" qui partent actuellement de ses côtes, je crois que tout n'est pas encore dit: n'oublions pas que Daesh a clairement donné comme instruction d'organiser des infiltrations vers l'Europe via ces canaux depuis assez longtemps. Le maillage côtier qui est avéré au Sénégal me laisse perplexe quant on sait qu'environ 17000 personnes ont pu quand même passer… Ma lecture n'est pas encore assez claire à ce sujet…
    Ensuite Algo, la Gendarmerie avait été le talon d’Achille, les services secrets mauritaniens ayant réussi à l'époque à "débauché" un Colonel commandant la LGI….
      Lien   Revenir ici   Citer