Programme AFSC (futur AWACS)

  • L'OTAN travaille sur le remplacement, d'ici 2035, à sa flotte d'E-3 Sentry actuelle. Pour cela, elle a lancé le programme AFSC (Alliance Future Surveillance and Control) destiné à étudier et développer un ou plusieurs systèmes permettant d'assurer une surveillance efficace au-dessus du territoire allié.
    L'OTAN doit redéfinir fondamentalement la façon dont elle exercera la surveillance, le commandement et le contrôle à l'avenir en tenant compte des menaces futures et des nouvelles technologies. Par conséquent elle travaille avec des experts des domaines scientifiques, technologiques, industriels et militaires pour encourager des solutions innovantes. Celles-ci pourraient inclure différentes combinaisons de systèmes dans les airs, sur terre, en mer, dans l'espace et dans le cyberespace. Ces systèmes seront probablement le fruit de collaborations internationales.

    À la fin du mois de mars 2020, six consortiums d'entreprises alliées présentent des études conceptuelles qui sont ensuite évaluées par l'OTAN afin de définir un champ d'application plus étroit pour l'AFSC :
    - Airbus Defence and Space
    - Boeing-Abiliti (Indra, Inmarsat, Leonardo, Thales, ESG, Lufthansa Technik, Mott MacDonald)
    - General Atomics
    - L3Harris, 3SDL, Deloitte Consulting, Hensoldt Sensors, IBM, Musketeer Solutions, Synergeticon et Videns
    - Lockheed Martin
    - MDA Systems, General Dynamics Mission Systems

    En 2021, l'OTAN lance un appel pour une deuxième série d'études plus détaillées, afin d'évaluer la faisabilité des concepts proposés.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 3 fois par jericho le April 2, 2022, 12:08 a.m.
  • C'est le consortium Abiliti, géré par Boeing, qui a été choisi par l'OTAN pour lancer une étude définissant les futures caractéristiques du remplaçant des E-3A Sentry de l'OTAN.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Du coup, c'était un concours pour définir les caractéristiques, ou directement le candidat qui fournira les appareils ?
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Du coup, c'était un concours pour définir les caractéristiques, ou directement le candidat qui fournira les appareils ?
    D'après ce que j'ai compris en cherchant dans différents sites, Boeing est charger de développer le concept et le projet. Par conséquent, il proposera probablement l'intégration de ces technologies sur une cellule Boeing… Mais j'avoue que je trouve aussi quelques zones d'ombres sur ce programme.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • J'imagine que la solution sera de toute façon de prendre l'AWACS qui sera choisi par l'USAF, même si maintenant l'offre est pléthorique.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer