Gulfstream X-54

Rappels

  • Catégorie : Projet
  • Constructeur : Gulfstream drapeau du pays
  • Lancement du projet : 2005
  • Missions : Essais en vol, Transport de passagers, Transport VIP et liaison

Historique

Le vol supersonique étant actuellement interdit au-dessus des zones terrestres aux États-Unis, la NASA cherche un moyen de diminuer ces nuisances pour faire modifier la réglementation.

En 2005, Gulfstream, Lockheed Martin et Boeing travaillent sur des projets d’avions supersoniques commerciaux viables et les trois sociétés ont probablement été concurrentes dans une compétition pour l'avion de démonstration X-54.

Lors de la convention de la National Business Aviation Association de 2008, un dirigeant de Gulfstream déclare que les travaux sur les technologies avancées de vol supersonique étaient en cours depuis un certain temps et qu’un avion Gulstream spécialement conçu pourrait bientôt devenir le X-54. De son côté, la NASA déclare que cette désignation est encore considérée comme un "espace réservé" et ne coopère pas activement avec Gulfstream sur le projet, même si ce n’est pas impossible qu’il y ait une collaboration par la suite.

À partir de 2012, la NASA annonce ne pas avoir les fonds nécessaires pour faire avancer le projet X-54. En décembre de la même année, Gulfstream publie les premières images de son projet d'avion d'affaire supersonique silencieux. Il se présente comme un avion muni d’ailes basses à géométrie variable, équipé de deux réacteurs en nacelles à l’arrière du fuselage et d’un empennage en "T". À l’avant du nez, il semble disposer d’une pointe pouvant être avancée pour permettre un meilleur aérodynamisme à vitesse supersonique. Excepté ce nez "à géométrie variable" et le fait qu’il soit biréacteur, sa configuration générale est très proche du Carreidas 160 vu dans la BD de Hergé "Vol 714 pour Sydney"…

Si de nouveaux avions commerciaux supersoniques sont actuellement à l’étude, il n’est encore pas certain qu’un de ces appareils vole un jour avec la désignation "X-54" sur sa dérive…

Sur le forum…

  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Gulfstream X-54 est un projet de recherche sur le bang sonique et le transport supersonique, actuellement en cours de développement pour la NASA.

    Le vol supersonique étant actuellement interdit au-dessus des zones terrestres aux États-Unis, la NASA cherche un moyen de diminuer ces nuisances pour faire modifier la réglementation.

    En 2005, Gulfstream, Lockheed Martin et Boeing travaillent sur des projets d’avions supersoniques commerciaux viables et les trois sociétés ont probablement été concurrentes dans une compétition pour l'avion de démonstration X-54.

    Lors de la convention de la National Business Aviation Association de 2008, un dirigeant de Gulfstream déclare que les travaux sur les technologies avancées de vol supersonique étaient en cours depuis un certain temps et qu’un avion Gulstream spécialement conçu pourrait bientôt devenir le X-54. De son côté, la NASA déclare que cette désignation est encore considérée comme un "espace réservé" et ne coopère pas activement avec Gulfstream sur le projet, même si ce n’est pas impossible qu’il y ait une collaboration par la suite.

    À partir de 2012, la NASA annonce ne pas avoir les fonds nécessaires pour faire avancer le projet X-54. En décembre de la même année, Gulfstream publie les premières images de son projet d'avion d'affaire supersonique silencieux. Il se présente comme un avion muni d’ailes basses à géométrie variable, équipé de deux réacteurs en nacelles à l’arrière du fuselage et d’un empennage en "T". À l’avant du nez, il semble disposer d’une pointe pouvant être avancée pour permettre un meilleur aérodynamisme à vitesse supersonique. Excepté ce nez "à géométrie variable" et le fait qu’il soit biréacteur, sa configuration générale est très proche du Carreidas 160 vu dans la BD de Hergé "Vol 714 pour Sydney"…

    Si de nouveaux avions commerciaux supersoniques sont actuellement à l’étude, il n’est encore pas certain qu’un de ces appareils vole un jour avec la désignation "X-54" sur sa dérive…


    Versions :
    X-54 : Projet d’avion de recherche supersonique civil.



    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Gulfstream_X-54

    https://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/x-54.htm

    https://www.secretprojects.co.uk/threads/gulfstream-x-54a.4850/

    https://www.flightglobal.com/gulfstream-reveals-new-supersonic-aircraft-inlet-designs-in-patent-filings/108262.article
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par jericho le May 18, 2020, 3:42 p.m.